Bien vivre sa ménopause avec les pierres

Publié par Omineral - France le

Bien vivre sa ménopause avec les pierres

Attendue ou redoutée, la ménopause est un processus naturel dans la vie d’une femme. Elle survient aux environs de 50 ans et marque la fin de la capacité reproductrice.

Pourtant, cette étape inéluctable n’agit pas que sur la fertilité. Elle agit sur l’organisme entier pouvant provoquer des effets désagréables et indésirables.

Mais que se passe-t-il dans le corps d’une femme durant cette phase ? Et comment lutter contre les désagréments de ce phénomène physiologique ?

Les pierres peuvent-elles aider à passer ce cap avec sérénité, plaisir et élégance.

Nous vous expliquons tout dans cet article.

 

Qu’est-ce-que la ménopause ?

 

La ménopause est un phénomène physiologique naturel qui touche les femmes entre 45 et 55 ans. Celle-ci se traduit par un arrêt définitif des règles (menstruations) et la perte de la fertilité.

La ménopause se déclenche lorsque la réserve de follicules ovariens s’épuise. Ces derniers sont stockés dans les ovaires situés de chaque côté de l’utérus et contiennent chacun un ovocyte (ovule immature).

 

1) Comment s’installe la ménopause ?

Dès sa naissance, une petite fille naît avec un stock d’environ 1 million d’ovocytes.

Cet approvisionnement va diminuer tout au long de la vie soit sous l’effet de l’apoptose (mort cellulaire programmé), soit par la libération d’ovules (environ 500) durant la période reproductive. Une fois que le nombre de follicules ovariens devient inférieur à 1000, la ménopause s’installe.

Dès lors, les ovaires arrêtent de fabriquer des œstrogènes. Ces derniers sont responsables de la maturation des ovocytes et de l’épaississement de l’endomètre (muqueuse utérine) en vue de la nidation (grossesse).

Ainsi, sans nombre suffisant d’œstrogènes, l’endomètre ne s’épaissit pas et il n’y a donc plus de règles.

On dit que la ménopause est installée après une période sans menstruation de 12 mois.

 

2) Une transition aux ressentis variés

La ménopause ne se déclare pas brusquement du jour au lendemain. En effet, elle passe par une période que l’on appelle pré-ménopause et qui peut s’étendre sur plusieurs années (jusqu’à 8 ans).

Durant cette phase, des dérèglements ovariens se produisent et les règles peuvent devenir irrégulières.

Quelques symptômes proches de ceux de la ménopause peuvent apparaitre.

Cette périménopause se termine quand les menstruations disparaissent complètement.

 

Les symptômes indésirables

L’arrêt de production des œstrogènes va avoir des conséquences qui sont ressenties par environ 80 % des femmes ménopausées et pré-ménopausées. Les plus connues sont :

  •  Les bouffées de chaleur
  • Les frissons et la transpiration excessive
  • Les palpitations cardiaques
  • L’anxiété et de la dépression
  • Les sueurs nocturnes
  • Les insomnies
  • Les douleurs articulaires
  • Les troubles génito-urinaires (infections urinaires, troubles sexuels, incontinence…)
  • Une prise de poids
  • Des changements d’humeur
  • Un assèchement cutané
  • Une perte de libido
  • Une chute de cheveux
  • De la fatigue
De plus, le risque de développer certaines maladies augmente comme les maladies cardio-vasculaires, l’hypercholestérolémie et l’ostéoporose (perte osseuse).

 

Comment alléger les symptômes ?

 

Nous vous conseillons tout d’abord de parler à votre médecin ou gynécologue de vos troubles liés à la ménopause afin de trouver avec lui les solutions qui vous conviendront le mieux. Cependant, quelques remèdes simples existent pour passer ce cap sereinement.

 

1) Consommer des phytoestrogènes

Les bouffées de chaleur sont les symptômes les moins bien vécus par les femmes ménopausées.

Pour pallier ce dysfonctionnement, il est conseillé de privilégier la consommation d’aliments végétaux riches en phytoestrogènes et réduire les aliments d’origine animale.

En effet, les composés végétaux des phytoestrogènes remplacent en partie les œstrogènes dans l’organisme.

De plus, cette alimentation aura pour effet de prévenir l’ostéoporose en apportant du calcium, du magnésium et de l'acide folique.

Les aliments riches en phytoestrogènes sont les graines de lin, les noix, le fenouil, le céleri, le persil, les pommes, les légumes de la famille du chou.
 

2) Prendre des omégas 3

Il est important de consommer des oméga-3 comme l’huile de lin ou de colza, les graines de Chia, le saumon, les sardines et le maquereau frais.

En effet, l’oméga 3 soulage les symptômes de détresse psychologique et prévient des risques cardio-vasculaires.

 

3) Privilégier les fibres

Pour éviter la prise de poids, consommez de préférence des aliments riches en fibres (céréales, pâtes ou riz complets, fruits secs…), qui favorisent le sentiment de satiété et apporte de nombreuses vitamines.

 

4) Avoir une activité sportive et un mode de vie sain

Afin de ne pas prendre trop de poids, il est conseillé de pratiquer une activité physique régulière.

De plus, faire du sport a des effets bénéfiques sur l’humeur le sommeil et la libido.

Enfin, avoir une vie saine inclut l’arrêt du tabac. En effet, en plus de toutes les maladies graves que le tabagiste peut engendrer, la cigarette accentue les symptômes vasomoteurs.

 

5) Essayer les traitements hormonaux

Il existe des traitements hormonaux de la ménopause (THM), cependant, ils sont très controversés car ils augmenteraient les risques de cancer du sein et des maladies cardio-vasculaires.

En contrepartie, ils réduisent considérablement les symptômes de la ménopause.

Nous vous conseillons de prendre les renseignements nécessaires auprès d’un professionnel de santé.

 

6) Autres remèdes naturels

Beaucoup de femme se tournent vers des traitements naturels comme le yoga, l’acupuncture, la phytothérapie, l’homéopathie, la méditation et l’hypnose.

 

Vivre sereinement ce passage grâce aux pierres

 

Il existe des énergies non visibles qui interagissent avec notre organisme et procurent des bienfaits sur notre moral, notre corps ou notre esprit.

Ces vibrations non apparentes mais puissantes prennent leur force au sein des minéraux. C'est la lithothérapie.

Les civilisations les plus anciennes ont remarqué et exploité les pouvoirs mystérieux émanant des cristaux.

De nos jours, on continue à dispenser ce savoir ancestral et à traiter de nombreuses pathologies. Ces remèdes ont l’avantage d’être naturels, sains et sans effets secondaires.

Les pierres que nous avons sélectionnées pour la ménopause vont atténuer tous les effets de la fin de la période reproductive comme les bouffées de chaleur, les changements d’humeur en passant par l’épanouissement amoureux.

Décortiquons les pouvoirs de nos 3 pierres fétiches.

 

1) La Calcédoine

 

 

 

Cette pierre de bonheur est propice à l’épanouissement mental et physique.

Elle va, à votre simple contact, apaiser votre âme en éloignant le stress et les états dépressifs et ainsi laisser place à la sérénité.

En effet, il convient d’être en paix avec sa propre féminité pour vivre correctement sa ménopause. De fait, la Calcédoine vous encouragera à avoir confiance en vous et en votre séduction.

Concernant vos symptômes, elle allégera les bouffées de chaleur et optimisera le fonctionnement des glandes hormonales.

Afin d’éviter une prise de poids, elle va favoriser une bonne circulation sanguine et lutter contre les addictions à la nourriture. De fait, vous mangerez plus sainement.

En parallèle, elle pourra vous aider à vous défaire de votre dépendance à la nicotine.

 

2) La Péristérite


La péristérite est une pierre féminine qui est très bénéfique sur tout le système hormonal.

Cette gemme lactée va lutter contre la fatigue que la ménopause vous inflige. Elle va vous permettre d’aborder cette période paisiblement en abaissant les angoisses et l’anxiété.

Elle éloignera les sueurs nocturnes et vous aidera à être en forme physiquement.

Elle sera une précieuse allée dans votre vie amoureuse en favorisant les échanges, le sens de l’écoute et la tolérance. En effet, une baisse de libido n’est pas que liée à la baisse du taux d’estrogènes mais peut aussi être en lien avec une perte de confiance en soi et un manque de communication au sein du couple.

Cette gemme attentionnée vous apportera de la joie et vous aidera à passer ce cap avec douceur.

 

3) La Pierre de lune

 

 

Ce cristal à l’allure de notre astre nocturne préféré est le symbole de la féminité de tendresse et de l’harmonie. Il est bénéfique pour tous les maux féminins dont la ménopause et ses effets indésirables.

De fait, il équilibre les systèmes hormonaux et les émotions afin que le stress et l’anxiété ne viennent pas parasiter votre santé morale.

Cette gemme douce vous aidera également sur le plan digestif et au niveau sanguin. En effet, ces systèmes  fonctionnent souvent au ralenti durant la ménopause ce qui occasionne une prise de poids.

Enfin, elle est une pierre d’affection et de bonté et sera bénéfique pour les couples en favorisant la bonne entente et le désir amoureux.

 

Notre conclusion

La ménopause fait partie du cycle naturel de la vie d’une femme.

Pourtant cette étape peut apporter des bouleversements physiques, psychologiques et moraux.

Pour transformer cette transition en renaissance, vous devez prendre conscience qu’être une femme est une force et accueillir les messages que votre corps vous envoie avec sérénité.

Les pierres vous aideront à rééquilibrer vos énergies internes. Belles, bienveillantes et protectrices, elles feront en sorte que vos symptômes s’amenuisent et que vous soyez en phase avec votre féminité naturelle.

 

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.